1- Le chien vieillissant - Que vit-il ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Le chien vit à nos côtés… Il nous apporte une présence réconfortante au quotidien, une complicité à travers de longues promenades et des parties de jeu. Il nous offre des moments privilégiés de caresses, des échanges de regards qui en disent long… Il partage tous les moments importants de notre vie.

Mais un jour, certains signes apparaissent…

Eh oui, comme nous, le chien vieillit ! Lentement, insidieusement, il devient plus lent dans ses mouvements et dans ses réactions. Il montre moins d’entrain pour un départ en promenade. Durant les sorties, il passe plus de temps à sentir des odeurs qu’à gambader autour de nous. Il recherche moins les interactions avec ses congénères. Il ne saute plus dans la voiture avec le même allant. Il devient glouton ou au contraire difficile sur la nourriture. Il se lève la nuit et déambule…

Le processus est inévitable et pourtant nous y pensons peu tant que notre animal est vaillant. Nous gardons toujours à l’esprit qu’un chien a besoin de bouger, de se dépenser, qu’il bondit naturellement avec aisance, qu’il aime courir avec ses congénères, etc.

Nous pensons qu’il est et sera toujours le même, avec les mêmes intérêts, les mêmes besoins, les mêmes attentes.

Mais, lorsque nous avons la chance de pouvoir garder longtemps notre chien en bonne santé à nos côtés, ce vieillissement vient pourtant inéluctablement s’installer.

Les changements se font souvent à notre insu, car les signes extérieurs ne nous permettent pas toujours de mesurer l’état réel du chien et ses ressentis : douleurs dans les membres, difficultés à se déplacer, essoufflement, perturbations de la vue et de l’audition, difficultés à se contenir (éliminations), troubles de l’humeur, troubles du comportement, plus grande sensibilité, douleurs liées à une maladie (peut-être pas encore décelée), etc.

Observez attentivement votre chien afin de l’accompagner au mieux dans cette évolution, en répondant à ses nouveaux besoins pour ne pas ajouter de stress à son inconfort.

N’oubliez pas que le chien manifeste rarement sa souffrance par des pleurs. Il souffre en silence.

À suivre dans un second article “Le chien vieillissant- Comment bien l’accompagner?”

Katya Barbéry - Regard de chien
Comportementaliste, spécialiste de la relation homme/chien
http://regarddechien.com/

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>